Découvrez dans cet article la définition de l’aromathérapie, son utilisation au quotidien et pourquoi cette médecine ne peut pas être considérée comme douce. Evidemment le terme « aromathérapie » est récent. En revanche le recours aux Huiles Essentielles se perd dans la nuit des temps. Des traces les plus anciennes remonte à environ 6000 ans.

Quelle est la définition de l’aromathérapie ?

Le terme AROMATHÉRAPIE est issu du Grec et associe les deux mots : aroma, qui signifie parfum, et therapeia qui signifie traitement ou soins.

L’aromathérapie est donc l’art de pouvoir soigner par les plantes aromatiques préalablement réduites à leurs huiles essentielles. L’aromathérapie est la quintessence de la phytothérapie. Dans une philosophie assez proche de la phytothérapie, le soin apporté à la personne doit prendre en compte l’intégralité de l’être. Il va bien sûr s’agir de soigner le trouble physique, mais en se préoccupant également des aspects mentaux, émotionnels, psychologiques… et en adaptant le traitement à cet ensemble. Elle offre toutes les garanties de sérieux aux esprits cartésiens : les molécules aromatiques et les principes actifs sont évidemment recensés et comptabilisés, positionnant l’aromathérapie sur plusieurs sphères de connaissances : biochimie, pharmacologie et toxicologie.

Pourquoi l’aromathérapie ?

Les médecines « douces » ont le vent en poupe et partout les ouvrages fleurissent, vantant les vertus de connaissances ou de pratiques nouvelles ou renaissantes. Dans cette immense variété, l’aromathérapie occupe une place de choix et cela pour plusieurs raisons :

En premier lieu, parce qu’elle n’est pas à proprement parler une « médecine douce ». Le pouvoir des Huiles Essentielles est extrêmement fort et leurs effets peuvent être importants. C’est donc une médecine complémentaire. En second lieu parce que l’utilisation des Huiles Essentielles a fait ses preuves et que les résultats obtenus sont souvent spectaculaires dans le traitement de très nombreuses pathologies.

L’aromathérapie ne peut pas être définie comme une médecine douce !

Ensuite parce que le recours aux Huiles Essentielles, comme aux Huiles Végétales, répond très clairement à un désir profond de notre société de ne pas laisser à la seule industrie pharmaceutique, le soin de guérir nos corps. Les huiles essentielles ne dépendent d’aucun brevet; elles n’appartiennent à personne ce qui leur permet d’appartenir à l’humanité toute entière. Elles nous accompagnent depuis toujours.

Enfin les huiles essentielles sont des produits totalement naturels. Elles s’utilisent seules ou en mélanges d’autres huiles, mais jamais un excipient quelconque, jamais un adjuvant mal déterminé ne viendra entacher la pureté de ce véritable miracle de la nature.

Quels modes d’utilisation pour les huiles essentielles ?

Découvrez ici notre articles sur les modes d’utilisations : cet article vous guidera sur les différents modes d’utilisation possibles et les critères qui doivent vous guider dans le choix de l’un d’entre eux.

Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez nos formations

Se former à l’aromathérapie

Trouver la bonne formule et le bon mode d’utilisation pour traiter une pathologie donnée peut donc se révéler complexe. Initiez-vous en douceur à l’aromathérapie grâce au livre L’essentiel des huiles essentielles d’Alain Chevallier qui vous présente des formules exclusives et leurs modalités précises d’utilisation pour soigner tous les maux du quotidien. Commandez dès maintenant

Loading...